Home   Animation   Le portage

Le portage

Pour tous les portages, tout dépend du rythme propre à votre enfant, de sa demande, de son adaptation à l’eau et de son désir.

Le portage sert de base de sécurité et de bien-être qui va amener votre enfant à se détacher et à explorer le monde environnant. L’eau est un milieu inhabituel pour lui, qui suppose votre présence.

La progression de votre enfant dans l’eau n’est pas linéaire. A tout moment il a besoin d’être rassuré et d’être dans une grande proximité corporelle.
Il ne s’agit pas de le tenir ou de le serrer ni de le lâcher, il s’agit de le soutenir, de lui donner des appuis : votre main, vos bras, vos jambes, votre ventre, votre dos, vos épaules, sont des appuis.

Le matériel mis à disposition à la piscine est également un moyen de porter l’enfant, il a pour objectif de conduire l’enfant vers l’autonomie.

A 6 mois le jeune enfant découvre la piscine dans le bras de ses parents. A cet âge surtout (mais après aussi !!), le regard est très important. Il va l’amener à « aller vers » pour se saisir d’un objet, aller à la rencontre d’autres enfants, d’autres adultes. Comment :
•    Soit en face à face, yeux dans les yeux toujours les épaules dans l’eau.
•    Soit les yeux de l’enfant tournés vers l’extérieur  (ventre à ventre, en câlin) (ventre de l’adulte / dos de l’enfant)

Quand vous portez votre enfant, il est important de se déplacer dans l’eau :
•    Pour visiter, faire connaitre, découvrir,
•    Donner l’envie, le désir,
•    Pour entrainer des mouvements de l’eau sur toute la peau,
•    Pour réchauffer votre enfant,
•    Pour lui permettre de s’approprier le milieu nouveau.
Vous pouvez pour cela sautiller en arrière, bercer, marcher lentement….

Pour les bébés qui s’assoient :
•    Une main sous les fesses, une sous la tête au niveau des cervicales vers vous ou vers l’extérieur,
•    Dos contre buste, tête en appui contre vous, chaque mains sous ses cuisses (adapter votre position pour qu’il ne boive pas la tasse)

Sur le dos :
•    Une main sous sa tête, l’autre sous ses fesses. Ce portage va permettre la manipulation d’objets. Pensez toujours à capter son regard pour le sécuriser et à le redresser de temps en temps pour que ses jambes se réchauffent dans l’eau.
Cette position est fréquemment refusée, elle doit être proposée mais pas imposée.
Pour les plus grands, cette position peut être relaxante en étant simplement soutenu sous la tête et promené par un adulte

Sur le ventre :
•    Il peut gouter l’eau, faire des bulles
•    Une main de chaque côté du corps de l’enfant, pas trop hautes pour lui laisser les bras libres de mouvements et de manipulations.
Attention, cette position est fatigante.
Ces jambes et ses pieds doivent être dans l’eau pour favoriser les prémices du pédalage
Si l’enfant est rassuré, on peut mettre une seule main sous la poitrine
•    Un bras sous chaque aisselle lorsque la tenue de la tête est stable permet d’avoir une position plus verticale
Plus il grandit, plus il a envie d’être tenu à la verticale. Il cherche moins le contact corporel et veut voir ce qui l’entoure
•    L’enfant qui commence à tenir assis  peut être en appui sur votre ventre ou dos si vous êtes 2 adultes à la séance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*